L’histoire de Jasmin

Jasmin Nick déborde de joie de vivre et d’optimisme. Elle a appris à profiter du moment présent. Petite fille, elle a perdu beaucoup de sang lors d’un accident de patin à glace au cours duquel elle a failli perdre un doigt. Plus tard, son frère a été diagnostiqué leucémique. Il est aujourd’hui guéri et Jasmin n’a pas souffert de séquelle grave de son accident. Cela l’a rendue humble, reconnaissante et l’a amenée à jouir de la vie. « Je voudrais encourager les gens à vivre pleinement et leur faire comprendre qu’il faut relativiser les problèmes tant qu’on est en bonne santé. »

Il ne fait nul doute que cette expérience marquante a contribué à faire de Jasmin Nick une personne extrêmement serviable. Elle est enregistrée comme donneuse de cellules souches du sang et a une carte de donneur d’organes. « Tout comme le don de cellules souches du sang et d’organes – il suffit de peu d’efforts pour prendre cette décision. Je souhaite simplement qu’un maximum de gens réfléchissent à la question et décident ensuite s’ils veulent s’enregistrer comme donneur et pour quel type de don. » C’est pourquoi la mère de famille de 43 ans parle ouvertement de ce qui lui est arrivé, également avec ses amis et connaissances. Il lui tient à cœur de se confronter à des thèmes difficiles comme la maladie et la mort. « Nous préférons souvent refouler. L’annonce d’une maladie grave chamboule tout et marque profondément. Mais beaucoup de malades recouvrent la santé, notamment grâce à la solidarité de ceux qui consentent au don. »

Et Jasmin Nick a encore appris autre chose d’important : Il y a une leçon positive à tirer de chaque coup du sort – c’est l’enseignement que transmet la mère de famille à ses trois enfants. Les priorités de la famille ont nettement changé. « Notre plus grand bonheur est de passer beaucoup de temps ensemble. »

Que ce soit au repas du soir, que la famille prend toujours en commun, ou lors de longs voyages, que la famille entreprend régulièrement :

huit semaines en camping-car à travers les Etats-Unis ou cinq semaines à Hawaï par exemple. La famille Nick entretient un lien spécial avec cet archipel : Emmanuel et Jasmin s’y sont mariés il y a deux ans, partageant la fête avec leurs enfants ; sur la plage, au coucher du soleil, au son du ukulélé que jouait un ami, autour d’un barbecue pour parachever la cérémonie. Jasmin Nick rêve encore aujourd’hui de ce moment idyllique, tout simplement parfait.

Jasmin & Emmanuel Nick avev Seya, Miya et Lua

→ Tu aimerais donner du sang? >> dates de collecte de sang

Portrait Jasmin

« Notre plus grand bonheur est de passer beaucoup de temps ensemble. »

Jasmin Nick, 43 ans, mère de famille

Histoires de donneurs et de receveurs